- VELVING - Histoire et Généalogie d'un village au Pays de Nied

- VELVING - Histoire et Généalogie d'un village au Pays de Nied

Calvaires et lieux de prières

NOTRE-DAME DE LA SALETTE

 

 

Photo du haut : bénédiction de Notre-Dame de la Salette en 1926.

Don de la famille Zimmer.

Photo de droite : rénovation années 1980

Photo de gauche : aricle RL du 11 octobre 1994.

 

 

 

 

LE CALVAIRE  DE LA FORET SUR LE CHEMIN DE BRETTNACH

 

Erigé en 1817, il est dédié à Catherine JAGER, victime de la chute d'un arbre lors de façonnage de bois, alors qu'elle amenait le repas aux membres de sa famille. On peut lire sur la stelle l'inscription suivante en langue allemande :

 

"HIER IST

ANNA KATH. JAGER

TOCHTER VON

ANTHON JAGER UND

KATH. PLONTZ

AM 5. MAI 1817

DURCH UNGLÜCKLICHEN FALL

EINER BAUMES IN DAS

BESSERE JENSEITS

HINÜBER GESCHIEDEN

IM ALTER VON 15 JAHREN"

 

 

 

 

 

 

 

CALVAIRE ET CHAPELLE RUE DE LORRAINE

 

 

 

 Ce calvaire plusieurs fois rénovés et restaurés a une histoire peu banale. Lorsque les troupes américaines entrèrent à Velving en septembre 1944, le calvaire sera la cible des soldats : des impactes de balles sont encore visibles de nos jours mais le monument a su rester debout. Au fil des années sa masse n'a cessé de s'incliner sous la poussée des nombreuses racines du marronier nonagénaire qui l'abrite. Sur la stèle érigée en 1896, on y lit l'inscription suivante en allemand :

 

"WER VOR DIESEM KREUZ

5 VATER U. 5 AVE MARIA

BETET BEKOMMT

40 TAGE ABLASS"

 

L'oratoire ou la chapelle de dévotion a été dédié à "La descente de Notre Seigneur de la Croix" selon une enquête de 1922 faite par l'évêché, afin de recencer les lieux où l'on célébrait la lithurgie. Sa construction date du début du XXème siècle, le cadastre de 1831 n'y fait pas mention mais il mentionne un autre calvaire dans cette rue du côté de la Maison DIDRICH, disparu aujourd'hui. Les anciens ont souvent pensé, certes à tort, qu'elle fut érigée pour vénérer Ste Thècle, ancienne patonne du village et de la première chapelle de Velving située au lie-dit Rousgarten. (Kappelgarten?). Ce fut un lieu de prières et de recueillement le Jour de l'Assomption toutes les années le 15 août.

Restaurée une première fois dans les années 1960 par l'entreprise Schmitt Joseph, elle n'a cessé de se délabrer. Une poignée de bénévoles avaient entrepris sa restauration en 1992. (Restauration Schmit Fernand).

 

 

CALVAIRE RUE DU MOULIN

 

Erigé en 1775, c'est le plus ancien des calvaires du village, adossé à la maison SCHMITT Alphonse rue du Moulin. Il a été rénové en 1902. La pierre d'autel et le socle ont été réaménagés bien plus tard par Schmitt Alphonse. On peut y lire l'inscription suivante :

 

"O CRUX AVE

SPES UNICA"

 

"ERRICHTET 1775

ERNEUERT 1920"

 

 

 

 



29/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres