- VELVING - Histoire et Généalogie d'un village au Pays de Nied

- VELVING - Histoire et Généalogie d'un village au Pays de Nied

Velving sur la carte de Naudin au XVI ème siècle

 

     Pendant plus de dix années, de 1728 à 1739, une équipe d’ingénieurs géographes appartenant à l’atelier versaillais des Naudin, parcourut la Lorraine, pour détailler les campagnes lorraines, le plan des villages, avec église et château, les prairies, les bois, les marais, les routes et les chemins avec leurs ponts de pierre ou de bois, avec les justices, les croix de carrefours…

 

     L’information précieuse pour les historiens et les archéologues malgré quelques inexactitudes géométriques, nous restitue une image précise des paysages et de la géographie près d’un siècle avant les premiers cadastres napoléoniens ou la carte de l’Etat-major.

 

 

 

 

     L'agrandissement du secteur de Velving de cette carte nous renseigne sur la géographie du village à cette époque... Trois quartiers apparaissent :

 

     1. l' actuelle "rue de l'Eglise" mais sans le bâtiment actuel du culte qui ne sera construit qu'en 1827; à noter que peu de maisons existaient dans cette rue;

 

     2. l' actuelle "rue des Fontaines" avec son quartien en forme de "L". Il parait curieux que la Chapelle Ste Thècle n'ai pas été reproduite sur la carte à l'emplacement de l'ancienne maison Braussen Alphonse au Kappelgarten... Se qui laisse à supposer que cette chapelle fut construite après cette date vers 1754. C'est un quartier avec bon nombre de maisons, la plupart des métiers du village se retrouvent dans ce secteur....

 

     3. l' actuelle "rue des Cordonniers", un quartier à lui tout seul où l'on distingue des habitations de chaque côté de la rue, sans issue d'ailleurs tout comme aujourd'hui sauf que l'on y accède par la route de Téterchen, donc par la rue de Lorraine.... C'est un quartier très fréquenté en nombre d'habitants et où 3 familles étaient cordonniers.

 

     Certains quartiers n'existaient pas encore tel celui du chemin de Brettnach et celui vers Valmunster. La rue de Lorraine s'arrête au carrefour de la Rue de l'Eglise avec la maison Nimesgern et la grange Schneider.... C'est une rue très peu fréquentée à l'époque.

Autre quartier absent le Hengarten vers le "chemin des Etangs"... ainsi que la "rue du Berger" ou subsiste une seule maison celle de Mr W qui était la maison du pâtre. L'actuelle "rue du Moulin est déserte d'habitation : elle porte d'ailleurs bien son nom car elle mêne à l'époque jusqu'au moulin par une boucle, représenté" à l'extrémité de la carte au milieu, d'un point rouge. 

 

     Curiosité : sur la carte "Valmunster" est dénommé "St Jean" sans doute du fait du nom de la paroisse St Jean-Baptiste.

 

     La population de Velving à cette époque est de 250 habitants.

 

Sources :

Carte de Naudin

Archives personnelles



29/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres